Menu Fermer

Formation des Responsables de FADART Tchad

Formation des Responsables de FADART Tchad
Partager cet article
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Les membres du bureau exécutif de la Fondation FADART Tchad ont reçu une formation technique autour des objectifs et programmes à mettre en oeuvre pour renforcer le développement socioéconomique du pays de Toumaï.

Longtemps envisagé, le déploiement des activités du Groupe FAD’ART s’est accéléré avec la mise en place de la Fondation FADRT, axé sur le renforcement du développement socioéconomique des communautés et l’action sociale.

Fidèle à leur dynamique d’encadrement de la jeunesse, une équipe d’acteurs bénévoles s’est constitué parmi les sympathisants d’origine tchadienne pour porter le projet d’implantation de l’organisation au pays de Toumaï.

Plusieurs années après le lancement de la production de l’émission « Diaspo Toumaï » produit par FADART, avec des communicateurs, l’équipe se lance un nouveau défi : promouvoir l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes au Tchad.

La séance de renforcement de capacité s’est faite en présence des invités de marques dont le Général à la retraire Youssouf Hamat Tyara et Ousseini Abbo PDG de l’entreprise INTELECTECH-CE (International Electricicy Technology and Civil Engineering) partenaire technique du groupe.

Au cours des travaux enrichissants, Youssouf Abdoulaye Guirki coordonnateur national et son compatriote HAMIT BAHAR TOM se sont imprégnés des contours du projet Tchad.

Il faut dire que l’ambition de ce déploiement est portée par un important programme initié par Rodrigue TAPEO coordonnateur Général, dénommé « Projet d’appui au développement de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes au Tchad (PADEEJ) » dont les activités couvrent plusieurs secteurs d’activités.

De manière générale, les acteurs se sont familiarisés avec les missions de la Fondation FADART Tchad dont le principal objectif est « d’œuvrer pour une plus grande participation des jeunes acteurs dans le Développement local, la promotion des valeurs citoyennes et la production pour une amélioration durable des conditions de vie des populations au Tchad ».

Parmi les domaines à dynamiser dans les 23 régions avec l’appui des partenaires institutionnels et de développement, l’on retrouve l’agriculture, le tourisme, la transformation alimentaire, l’artisanat, la culture, l’élevage, les TIC, les énergies renouvelables, entre autres.

Pour parvenir à cette fin utile au bienêtre des populations, les formations, recyclages, stages et coaching opérationnels seront nécessaire tout au long du processus. Le but étant de développer les compétentes professionnelles et la productivité de la jeunesse tchadienne.

En accompagnement de cette dynamique concourant à favoriser l’autonomisation des femmes et jeunes, des appuis techniques et matériels seront accordés avec l’apport des partenaires associés à cette vision durable.

Notons que la branche Tchad de la Fondation FADART bénéficiera de l’expertise complète des cadres et consultants FADART Cameroun pour un essor rapide.

C’est tout heureux de cette perspective louable que les participants se sont séparé en se souhaitant le meilleur pour la suite des actions.

Lisez aussi

×