STATISTIQUES

COVID-19

Retrouvez ici toute l’actualité sur le coronavirus au Cameroun

Les chiffres de la vaccination anti Covid

  • Nombre de doses :
  • Personnes vaccinées : 61,818
  • Pourcentage population vaccinée : 0.2%

Total
(142 actifs)

Chiffres du 8 Août Juin 2021 (OMS)

0
Cas positifs
0
Cas de remissions
0
Cas de décès

SCHEMA

Graphique

Suivez l’évolution de la pandémie du Coronavirus Covid-19 depuis son apparition au Cameroun jusqu’à ce jour, avec ce graphique.

NEWS

Dans l'Actualité

En bref, dans l’actualité Covid-19 au Cameroun, ce que vous avez manqué…

L'Adamaoua reçoit 8 400 doses du vaccin chinois Sinopharm

Le Gouverneur de la Région de l’Adamaoua dans le Septentrion camerounais, a procédé au lancement de la campagne de vaccination contre la pandémie du coronavirus. Pour cette première phase d’approvisionnement, la région de l’Adamaoua a reçu 8 400 vaccins soit 4 200 doses en raison de 2 injections pour chaque individu. Avec comme principal cible le personnel de santé. le 26 Apr 2021
Lire plus »

Le Cameroun est prêt à recevoir le vaccin anti-Covid

Selon une sortie du Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé Publique au Cameroun, les démarches pour la disponibilisation des vaccins sont en cours. le 28 Mar 2021

Le vaccin britannique AstraZeneca arrive au Cameroun

Dans 2 semaines, le gouvernement du Cameroun pourra vacciner sa population avec les premières doses du vacin britannique AstraZeneca. le 06 Mar 2021
Lire plus »

A PROPOS

Symptômes

Quels sont les signes de la manifestation de la maladie à coronavirus chez une personne ?

Fièvre et écoulement nasal

Difficultés respuratoires et maux de gorge

Toux sèche

Maux de tête

PROPAGATION DU VIRUS

Transmission

Comment le virus Covid-19 se transmet-il dans la société ?

Par l'air en toussant ou en éternuant

Par contact de peau de personnes infectées

Par contact d'objets infectés

Par contact d'animaux contaminés

LUTTE ANTI-COVID

Prévention

Comment lutter contre la propagation du virus Covid-19 au quotidien ? Le port du masque reste vivement recommandé

Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydroalcoolique

Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir

Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter

Éviter de se toucher le visage

Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres

Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades

Porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée et partout où cela est obligatoire

FAQ

Questions / Réponses

Les questions que vous vous posez souvent…

La maladie à coronavirus 2019, ou la ou le Covid-19 (acronyme anglais de coronavirus disease 2019), est une maladie infectieuse émergente de type zoonose virale causée par la souche de coronavirus SARS-CoV-2.

Les coronavirus (CoV) forment une grande famille de virus qui provoquent des manifestations allant du simple rhume à des maladies plus graves tels que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Un nouveau coronavirus (nCoV) est une nouvelle souche de coronavirus qui n’a pas encore été identifiée chez l’homme. [OMS]

Le premier cas de coronavirus Covid-19 a été détecté au Cameroun en mars 2020.

Il s’agissait d’un français arrivé au Cameroun plus tôt, en février de la même année.

Probablement, mais de façon mineure par rapport aux gouttelettes (postillons, éternuements…) ou aux mains souillées.

Le 6 juillet 2020, 239 scientifiques, issus de 32 pays différents, ont écrit une lettre à l’OMS, au sujet de la transmission dans l’air du virus.
Ils ont notamment remarqué que les contaminations avaient lieu fréquemment en milieu clos, particulièrement en cas de brassage d’air, et même en l’absence de projection directe de gouttelettes. S’il semble que cette voie de transmission existe, il est encore impossible de parler de voie de transmission dominante par rapport aux gouttelettes ou aux mains souillées.

C’est pourquoi, de manière préventive, des recommandations ont été émises sur le port du masque grand public en intérieur, sur l’aération des pièces et sur les climatiseurs.

Le sport multiplie les occasions de contact, et donc les risques de diffusion de la Covid-19. En effet, le virus se transmet par les projections (postillons et gouttelettes invisibles) émises par autre personne. Aussi, il est d’autant plus important d’appliquer les mesures barrières et la distanciation physique : notre santé individuelle et collective en dépend.

Pas encore. À ce jour, il n’existe ni vaccin ni médicament antiviral spécifique pour prévenir ou traiter la COVID-19. Toutefois, les personnes touchées doivent recevoir des soins pour soulager les symptômes. Les personnes qui sont gravement malades doivent être hospitalisées.

La plupart des patients guérissent grâce à des soins de soutien. D’éventuels vaccins et certains traitements spécifiques sont à l’étude et sont testés dans le cadre d’essais cliniques. L’OMS coordonne les efforts de mise au point de vaccins et de médicaments pour prévenir et traiter la COVID-19. La meilleure façon de se protéger et de protéger les autres contre la COVID-19 est de se laver fréquemment les mains, de se couvrir la bouche avec le pli du coude ou avec un mouchoir et de se tenir à une distance d’un mètre de toute personne qui tousse ou qui éternue (voir Comment puis-je me protéger et éviter que la maladie ne se propage ?).

Non, les antibiotiques n’agissent pas contre les virus, mais seulement contre les infections bactériennes. La COVID-19 étant due à un virus, les antibiotiques sont inefficaces. Ils ne doivent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement de la COVID-19.

Ils doivent être utilisés seulement sur prescription médicale pour traiter une infection bactérienne.

APPEL GRATUIT

Numéro vert

Pour en savoir plus, si vous avez des inquiétudes ou pour signaler un cas de coronavirus autour de vous…

GOUVERNEMENT

Les 13 mesures barrières

Le 18 mars 2020, le Président de la République du Cameroun, S.E. Paul Biya, a instruit 13 mesures barrières dans la stratégie de riposte du pays, contre le Covid-19.

Les frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun seront fermées : tous les vols passagers en provenance de l’étranger sont suspendus, à l’exception des vols cargos et des navires transportant les produits de consommation courante ainsi que les biens et matériels essentiels, dont les temps d’escale seront limités et encadrés ; les camerounais désireux de retourner dans leur pays devront prendre l’attache de nos différentes représentations diplomatiques ;
La délivrance des visas d’entrée au Cameroun aux différents aéroports est suspendue ;
Tous les établissements publics et privés de formation relevant des différents ordres d’enseignement, de la maternelle au supérieur, y compris les centres de formation professionnelle et les grandes écoles seront fermés ;
Les rassemblements de plus de cinquante (50) personnes sont interdits sur toute l’étendue du territoire national ;
Les compétitions scolaires et universitaires sont reportées, à l’instar des jeux FENASSCO et des jeux universitaires ;
Les débits de boissons, les restaurants et les lieux de loisirs seront systématiquement fermés à partir de 18 heures, sous le contrôle des autorités administratives ;
Un système de régulation des flux des consommateurs sera instauré dans les marchés et les centres commerciaux ;
Les déplacements urbains et interurbains ne devront s’effectuer qu’en cas d’extrême nécessité ;
Les conducteurs de bus, de taxis et de mototaxis sont invités à éviter des surcharges dans les transports publics : les forces de maintien de l’ordre y veilleront particulièrement ;
Les formations sanitaires privées, les hôtels et autres lieux d’hébergement, les véhicules ainsi que les équipements spécifiques nécessaires à la mise en œuvre du plan de riposte contre la pandémie du COVID-19 au Cameroun pourront être réquisitionnées en tant que de besoin, à la diligence des autorités compétentes ;
Les administrations publiques devront privilégier les moyens de communications électroniques et les outils numériques pour les réunions susceptibles de regrouper plus de dix (10) personnes ;
Les missions à l’étranger des membres du Gouvernement et des agents du secteur public et parapublic sont suspendues ;
Les populations sont invitées à observer strictement les mesures d’hygiène recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé, à savoir notamment se laver régulièrement les mains au savon, éviter des contacts rapprochés tels que se serrer les mains ou s’embrasser, se couvrir la bouche pour éternuer.
  • Respectons les mesures de santé publique.

    Dr. Manaouda Malachie

    Ministre de la Santé Publique au Cameroun

CONTRÔLE

Stratégie du MINSANTE​

La stratégie du Ministère de la Santé Publique au Cameroun (MINSANTE) s’articule autour de 4 points.

Visionnez aussi les points de presse ici.

SUIVEZ-NOUS

Gardons le contact

Nos pages dans les réseaux sociaux…

Ce projet a été mis en œuvre par l’équipe FADART

<- Retour