Menu Fermer

Sahel Fashion Festival : La marraine s’invite à la réunion du comité

Partagez

Madame Kildadi Adda Koulsoumi, Marraine du prochain festival international de la mode sahélienne a honoré de sa présence la deuxième réunion du comité d’organisation.

©fadart, séance de travail des comissions

La salle de lecture de l’Alliance française de Ngaoundéré a accueilli les travaux des préparatifs du festival Sahel Fashion ce mardi après-midi. Autour de la marraine, les membres du comité d’organisation dans leur entièreté ont débattu des activités dans les commissions. Tour à tour, les responsables ont dévoilé les avancées obtenues durant un mois de travail. « Cette rencontre nous a permis de jauger le niveau d’avancement dans les différentes commissions mises en place lors du lancement des activités le mois dernier. Certes beaucoup reste à faire mais nous pensons qu’avec la volonté affichée de tous, les objectifs pourront être atteints en temps opportun » précise Rodrigue Tapeo qui chapote le comité. Au delà de l’état de lieu opéré de manière scrupuleuse, des propositions pertinentes ont été faites tenant compte des obstacles rencontrées.

Les six commissions actives ont rassurés le comité d’organisation et la marraine de leur détermination à contribuer au succès de l’événement. Selon Madame Aïssatou Youssoufa, le tourisme sera bel et bien présent à ce grand rendez-vous du vestimentaire sahélienne. « Le volet hébergement sera au top, la restauration de qualité et le circuit touristique attrayant pour un séjour mémorable des invités » fait savoir Aissatou Youssoufa, Chef service promotion du tourisme à la Délégation régionale du tourisme et des loisirs.

festisahel a

©fadart, photo de famille avec la maraine Mme Kildadi en mode pagne au centre

A en croire les ambitions affichées par le comité d’organisation, les acteurs de la mode auront droit à un service à la hauteur de leurs attentes dans la métropole de la région carrefour du Cameroun. « C’est un événement d’envergure internationale que s’apprête à accueillir Ngaoundéré. Nous voudrons que les participants vivent un spectacle mémorable. Les mannequins viendront des régions septentrionales et du grand Sud du pays » promet AKB, responsable de la commission défilé de mode.

La réussite de cette grande messe de la mode passe inévitablement par la prise en compte des réalités locales. Logique défendue par Mahmoudou Elmody, responsable de l’organisation qui a relevé la nécessité de ne négliger aucun détail pouvant entraver l’éclat de l’évènement car les participants seront issus de plusieurs pays d’Afrique et de la diaspora. Dans cette aventure, les partenaires trainent le pas. Nonobstant ces points d’incertitude, Madame Kildadi a rassuré les uns et les autres de son entière disponibilité à œuvrer au succès de la deuxième Edition de Sahel Fashion Festival. Prochaine rencontre le 17 septembre prochain pour évaluer de nouveau le travail des commissions qui demeurent à pied d’œuvre.

Partagez

Lisez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *