Menu Fermer
logo fondation fadart tchad

FONDATION FADART
TCHAD

Fondation des Acteurs pour le développement local, la promotion des Arts et du tourisme

Pourquoi la Fondation ?

La Fondation FADART Tchad a pour Objectif principal : Œuvrer pour une plus grande participation des jeunes acteurs dans le Développement local, la promotion des valeurs citoyennes et la production pour une amélioration durable des conditions de vie des populations.

Le Tchad compte plus de 15 millions d’habitants sur son sol dont plus de 65% sont jeunes selon les récentes statistiques. Sur le plan économique, à ce jour au Tchad, comme en Afrique Centrale en général, 80 % d’entreprises ou start-up meurent encore dans les 2 ans qui suivent leur création. Parmi les nombreuses raisons avancées par les jeunes promoteurs, figurent en bonne place l’insuffisance de financement, le faible accompagnement matériel et parfois l’absence de partenaires technique ou des débouchés. Malgré l’intelligence dont font montre certains jeunes, le sens de la débrouillardise affiché et l’ingéniosité déployée dans les projets, les échecs des entrepreneurs sont assez inquiétants. Le rôle de l’Etat et l’apport de ses mécanismes d’appui à l’entreprenariat sont très souvent décriés. Pourtant plusieurs leviers sont proposés par l’Etat pour soutenir les jeunes dans le développement de leurs idées et la matérialisation de leurs projets d’entreprises. Il s’agit notamment des exonérations de taxes sur une période allant généralement de un à deux ans, la fiscalité et la TVA pour stimuler l’auto emploi. Bien que tous ces mécanismes soient déployés, l’on observe néanmoins que plusieurs jeunes font preuve de paresse, d’amateurisme et de laxisme dans leur action. Très souvent les projets échouent par non préparation à l’ambition poursuivie. Pour parvenir à une fin utile, la consomption mettra sur pied une plateforme, notre expertise pour une contribution efficiente de nature à transcender les situations, trouver les solutions et apporter des approches innovantes de développement.

La jeunesse tchadienne est à l’heure des grands challenges de développement. Les défis auxquels sont confrontés les jeunes sont nombreux à l’ère de la digitalisation et la mondialisation. Parmi lesquels la faible compétence technique, l’ignorance des réalités professionnelles, la faible créativité, la faible représentativité du genre dans les métiers, les difficultés d’intégration socioprofessionnelle, l’insuffisance d’encadrement dans les divers domaines, la dépendance à la drogue qui réduit les performances physiques, etc. En vue d’apporter une contribution remarquable, renforcer l’insertion professionnelle des jeunes, booster l’entreprenariat, développer les talents, améliorer la créativité et accroitre la productivité de cette franche importante à l’économie nationale, la présente action est proposée en appui aux efforts de l’Etat et de ses partenaires au développement. Une contribution remarquable dans le processus de capacitation des ressources humaines afin de les rendre plus pragmatiques dans le contexte que nous impose la mondialisation.

Fort est de remarquer que la crise du COVID-19 a mis en exergue les limites de nos économies fragiles. Les entreprises ont pour la plus par stoppées leurs activités de production et les commerces ont arrêtés leurs fonctionnement, faisant chuté l’économie locale pendant plusieurs mois de confinement. Les institutions, opérateurs économiques et bien sûr les jeunes peu préparés à cette éventuelle catastrophe sanitaire ont subi le cout du désastre économique. Pourtant avec les nouvelles approches de travail (télétravail), les techniques commerciales innovantes (e-commerce, vente en ligne, livraison à domicile…), et les technologies numériques (digitalisation des services…), une bonne partie de l’économie nationale auraient bien pu continuer de tourner. Le Projet d’appui au développement de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes au Tchad (PADEEJ) dans ce cadre va œuvrer à élargir les compétences locales aux nouvelles possibilités économiques et entrepreneuriales. En partenariat avec les institutions, acteurs publics et privés, des actions seront entreprises de nature à développer les savoir-faire des femmes et des jeunes dans divers secteur.

Vision

Le Projet d’appui au développement de l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes au Tchad (PADEEJ) dans ce contexte va œuvrer à élargir les compétences locales aux nouvelles possibilités économiques et entrepreneuriales. En partenariat avec les institutions, acteurs publics et privés, des actions seront entreprises de nature à développer les savoir-faire des femmes et des jeunes dans divers secteurs.

Ils nous font confiance